Traduction des paroles WHEREVER I MAY ROAM metallica

WHEREVER I MAY ROAM

…And the road becomes my bride
I have stripped of all but pride
So in her I do confide
And she keeps me satisfied
Gives me all I need

…And with dust in throat I crave
Only knowledge will I save
To the game you stay a slave
Rover, wanderer
Nomad, vagabond
Call me what you will

But I'll take my time anywhere
Free to speak my mind anywhere
And I'll redefine anywhere

Anywhere I roam
Where I lay my head is home

…And the earth becomes my throne
I adapt to the unknown
Under wandering stars I've grown
By myself but not alone
I ask no one

...And my ties are severed clean
The less I have, the more I gain
Off the beaten path I reign
Rover, wanderer
Nomad, vagabond
Call me what you will

But I'll take my time anywhere
I'm free to speak my mind anywhere
And I'll never mind anywhere

Anywhere I roam
Where I lay my head is home

But I'll take my time anywhere
I'm free to speak my mind
And I'll take my find anywhere

Anywhere I roam
Where I lay my head is home

Carved upon my stone
My body lie, but still I roam
Wherever I may roam
Wherever I may roam
Wherever I may roam

OU QUE J'AILLE

…Et je prends la route pour épouse.
Je me suis dénudé de tout sauf de ma fierté.
Aussi je crois en elle,
Et elle ne me déçoit jamais.
Elle me donne tout ce dont j’ai besoin.

…Et avec de la poussière au fond la gorge j’ai envie.
Le seul savoir que je garderai,
Est que tu restes esclave du jeu.
Rôdeur, voyageur,
Nomade, Vagabond,
Appelle moi comme tu veux.

Mais je prendrai mon temps n’importe où,
Libre de m’exprimer n’importe où.
Et je récidiverai n’importe où.

Où que j’aille.
Où que je sois, je suis chez moi.

…Et la Terre devient mon Trône.
Je m’adapte à l’environnement inconnu.
J’ai grandi sous des étoiles vagabondes,
Par moi-même mais jamais seul,
Je ne demande rien à personne.

… Et mes liens sont coupés net.
Moins j’en ai, plus j’en gagne.
Je règne sur les sentiers battus.
Rôdeur, voyageur,
Nomade, Vagabond,
Appelle moi comme tu veux.

Mais je prendrai mon temps n’importe où,
Libre de m’exprimer n’importe où.
Et je me fous de tout où que j’aille.

Où que j’aille.
Où que je sois, je suis chez moi.

Mais je prendrai mon temps n’importe où,
Libre de m’exprimer n’importe où.
Et je suis bien où que j’aille.

Où que j’aille.
Où que je sois, je suis chez moi.

Gravé sur ma tombe,
Mon corps reposera mais je ne cesserai d’errer.
Où que j’aille.
Où que j’aille.
Où que j’aille.

Commentaires sur "WHEREVER I MAY ROAM"

L'introduction de ce morceau s'avère très "exotique" (James joue de la "sitar" - un instrument de folk indien)... Un exotisme pas tout à fait éloigné de la signification des textes, puisqu'il est ici question d'un voyageur sans attache, errant selon son bon vouloir. On peut comprendre par là une revendication des libertés d'expression.

Metallica
Metallica (1991)

Pour en savoir plus sur l'album, cliquez sur le lien ci-dessous ou sur la cover.

+ d'infos sur Metallica

Sélectionnez une chanson
Infos complémentaires

Nota : vous pouvez utiliser les traductions pour votre site si vous le désirez, pour cela, veuillez contacter le Chapterhead et créditer bien sûr le Whpping Dancerz. Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Traduit par : Satch'